Résumé de la pièce

Mise en scène : Mohamed Kouka

Texte : Mohamed Moncef Ben Mrad

Scénographie : HafedhKhlifa et Mohamed Kouka

Interprétation : Dalila Meftahi, Layla Echebbi, Foued Litayem, Kamel El Allaoui, Slah Msadek, Wahida Dridi, Oumayma Meherzi, Mohamed Hassine Grayaa, Abderrahman Mahmoud

Un récit épique du roi Tanatos qui veut imposer sa croyance obscurantiste sur les femmes, les philosophes, les créateurs, les poètes, jusqu’au jour où Aicha, le clown et satan conspirent contre lui.

Feu Mohamed Sghayer Ouled Ahmed a écrit un prologue pour cette œuvre qui lui a plu :

“Il y a quelque chose de pourri au royaume… un cri qui avait résonné dans les palais des dictateurs pendant que leurs trônes s’écroulaient et que  leurs têtes étaient catapultées, en raison de la puanteur qu’ils ont causée, nourrie de haine, de rancœur, de sang… Un cri qui affirme la connivence des gouvernants avec la divinité et leur conviction que leur existence est en soi un don, et auxquels  les peuples devraient obéir même si cela est au détriment de leurs cœurs, de leurs âmes, de leurs rêves, en plus de leurs biens et de leurs corps »

Vidéo et photo

1 videos 3 photos