Résumé de la pièce

Pays : Allemagne / Syrie

 

Mise en scène : Rafat Alzakout

Texte : Amal Omran & Rafat Alzakout

Interprétation : Amal Omran & Houssein Almoreey

Durée : 1h15

Synopsis : « Oh Seigneur! » Telle est la traduction littérale du titre de la pièce qui se réfère à une figure dominante archaïque, comme celle d’un père, d’un dictateur ou d’un dieu. Dans cette 2ème œuvre, «Ya Kebir» plonge le collectif Ma’louba dans un pays déchiré par la tyrannie, la corruption et la violence.

Après des années de silence, une femme brave la guerre et rend visite à son frère après le décès de leur père.  Entre réalité, rêve et cauchemar, cette rencontre poussera la fratrie à affronter douloureusement leur passé et à faire face à l’héritage légué par leur défunt père.

Cette création théâtrale est alimentée par la controverse, l’audace et tente de minimiser l’aspect patriarcal. Les questions se succèdent : qui est le tueur ? Qui est la victime ? Qui est le bourreau ?

Des relations familiales complexes se tissent dans une société dominée par le patriarcat. Qui a inventé le dictateur et est-ce que c’est ces mêmes sociétés qui ont permis l’émergence de ces dictatures patriarcales ?

Vidéo et photo

1 videos 1 photos