PROGRAMME

Dimanche 09 décembre 2018

 

Séance inaugurale :

Allocution du Directeur de la 20ème session des JTC, M. Hatem Derbel.

Allocution de M. Mohamed Messaoud Idriss, Directeur du Colloque.

 

Première séance : La politique centrale du théâtre et sa relation avec les régions.

Président : Mohamed Mediouni

1-) Ezzeddine Abbassi : Le politique et le théâtral en Tunisie.

2-) Mohamed Abaza : L’Etat central comme obstacle au développement du théâtre dans les régions.

3-) Ridha Boukadida : La décentralisation, entre illusion et aspiration à un avenir meilleur.

4-) Yassine Ouni : Rapport du centre et de la périphérie à travers l’expérience des troupes théâtrales régionales.

Débat

Pause-café

Deuxième séance : Les Centres d’art dramatique et le souci de décentralisation : entre spécificité culturelle locale et dépendance de l’administration centrale.

 

Président : Mohamed Abaza

1-) Mahmoud Mejri : Les Centres d’art dramatique, quelles perspectives ?.

2-) Sami Nasri : ……………………………

3-) Anouar Chaafi : ……………………………..

4-) Kamel Alaaoui : Limites de la décentralisation.

Débat

Pause-déjeuner

Troisième séance : Les initiatives individuelles : quel rôle pour les projets privés dans les dynamiques de décentralisation culturelle ?.

 

Président : Ezzddine Abbassi

1-) Hafedh Jedidi : Le théâtre tunisien de proximité face aux défis de la décentralisation culturelle.

2-) Noureddine Ouerghi : ………………………….    

3-) Mohamed Mediouni : l’endroit et l’envers ou l’entre Troupes permanentes et CNADS.

4-) Seifeddine Ferchichi : ……………………………

Débat

 

Lundi 10 décembre 2018

 

Témoignages :

1-) Béchir Ben Slama

2-) Tahar Boussama

3-) Abdelhamid Jalil 

4-) Abdelkader Mokded 

5-) Noureddine Ouerghi

6-) Néjia Ouerghi

7-) Salah Mejri

8- Kamel Yaalaoui 

9-) Mohamed El Ouni

10-) Ali Bel Arbi 

 

Table ronde : état des lieux des Centres d’art dramatique

 

Président : Sami Nasri

1-) CNADS de Sfax

2-) CNADS du Kef

3-) CNADS de Gafsa

4-) CNADS de Kairouan

5-) CNADS de Kasserine

6-) CNADS de Mahdia

7-) CNADS de Kébili

PROGRAMME

 

Axe premier : Lectures d’œuvres représentatives (ou supposées l’être) du théâtre post-dramatique.

Fadhel Jef (Irak) : Le théâtre post-dramatique dans les représentations de Robert Wilson : exemple du Mot d’esprit de Lichtenberg.

Nesrine Mouelhi (Tunisie) : Techniques du théâtre post-dramatique : exemple de Tadeusz Kantor.

Lassaâd  Jammoussi (Tunisie) : Le rôle historique de Beckett dans la destruction des fondements de l’édifice dramatique.

Mohamed Moumen (Tunisie) : Le logodrame comme théâtre post-dramatique : exemple du Silence de Nathalie Sarraute.

 

Axe second : L’acteur / performeur dans le théâtre post-dramatique.

Sameh Mahrane (Égypte) : L’acteur, le comédien et le “spectacteur” dans le théâtre post-dramatique.

Anouar Chaafi (Tunisie) : Approche scénique du théâtre post-dramatique.

Abdelhalim Messaoudi (Tunisie) : ……………………………. ?

 

Troisième axe : Scène et metteur en scène.

Habib Boukhlifa (Algérie) : L’écriture intellectuelle dans l’expérience scénique post-dramatique : effets des penchants idéologiques et esthétiques.

Hakim Harb (Jordanie) : La mise en scène dans le théâtre post-dramatique : entre sacralisation et profanation.

Sami Nasri (Tunisie) : Seuils de la mise en scène postmoderne : Claude Régy et l’ère des utopies.

Taoufik Jebali (Tunisie) : Récit et personnage dans le théâtre post-dramatique.

Riadh Moussa Sakrane (Irak) : La passion de l’image dans le théâtre post-dramatique : mécanismes de la réalisation de l’image dans l’approche scénique de Salah Alkassab.

Georges Rocha Holanda (Brésil) : Le metteur en scène dans la création post-dramatique.

 

Quatrième axe : Le théâtre post-dramatique et les arts contemporains.

Sami Ben Ameur (Tunisie) : De la représentation dans les arts plastiques à l’art total : l’art en quête de sens.

Mariem Guellouz (Tunisie) : Théâtralité et corps dansant : « un retour du refoulé » ?

Nawel Skandrani (Tunisie) : De la chorégraphie contemporaine à la danse-théâtre.

Nejib Khalfallah (Tunisie) : ………………………….. ?

 

Cinquième axe : Comportement(s) des dramaturges arabes et africains avec les acquis (les œuvres) du théâtre post-dramatique.

Khaled Amine (Maroc) : Quelques traits de la nouvelle écriture théâtrale au Maroc : questionnement post-dramatiques.

Emmanuel Samu Dandaura (Nigéria) : Expérience du théâtre post-dramatique en Afrique : un cas de désertification ou d’oasification ?

Abdelkarim Ghribi (Algérie) : Le théâtre post-dramatique entre conception et réalisation en Afrique du nord.

Okaïl Mahdi Youssef (Irak) : Hypothèses post-dramatiques et ouverture des rapprochements virtuels dans le monde arabe : exemple de l’Irak.

Lakhdar Mansouri (Algérie) : Réflexion sur la mise en scène en Algérie : expériences contemporaines et présence d’outils post-dramatiques.

Anwel Tamer (Algérie) : « Plus rien à dire… » : une lecture déconstructiviste à l’épreuve de l’interculturel.

Mohamed Hédi Farhani (Tunisie) : Le théâtre post-dramatique : de l’organisation du désordre au vacillement de l’organisé.

Dominique Traoré (Côte d’Ivoire) : Théâtre post-dramatique et théâtres africains francophones de la post-Négritude : convergence et divergence.

Faouzia Mezzi (Tunisie) : Problématique du jeu post-dramatique dans la Trilogie « Tsunami, Violence(s) et Peur ».

PROGRAMME

 

Vendredi 14 décembre 2018

 

09h30 – séance inaugurale :

Allocution du Directeur de la 20ème session des JTC, M. Hatem Derbel.

Allocution du Dr. Abdelhalim Messaoudi, Directeur du Colloque.

 

10h00 – Première séance : L’écriture dramatique d’avant l’écriture scénique.

Présidente : Dr Hayet  Hamdi

10h00- Dr Mohamed Moumen (Tunisie) : Théâtres de l’ère post-dramatique et après… ?

10h15- Professeur Hamdi Hmaïdi (Tunisie) : Impasse du théâtre dans les pays arabes et tentative de dépassement : exemple du théâtre tunisien.

10h30- Dr Mohamed Mediouni (Tunisie) : Le théâtre post-dramatique ; la question des références et des enjeux : horizon créatif ou simple étape ?

10h45- Débat

 

12h00 – Deuxième séance : L’auteur et ses masques (dramatiques).

Présidente : Dr Amel Grami

12h00- Dr Faouzia Mezzi (Tunisie) : Perspectives de l’expérience du théâtre post-dramatique dans les pays arabes : entre certitudes et illusions.

12h15- Dr Om Ezzine Benchikha (Tunisie) : L’écriture post-dramatique : approche philosophique.

12h15- Hatem Tlili Mahmoudi (Doctorant tunisien) : Du positionnement du “–post” et de sa (ses) signification(s).

12h45- Débat

 

14h30 – Troisième séance : Nouvelles écritures post-dramatiques.

Présidente : Dr Faouzia Zouari

14h30- Dr Wael Al Farouk (Italie / Égypte) : Réception des œuvres dramatiques arabes à l’ère postmoderne.

14h45- Dr Khazaal Al Majidi (Irak) : Les nouvelles écritures théâtrales : épuisement du discours ou invention d’une nouvelle forme de spectacle ?

15h00- Dr Mohamed Seïf (Irak / France) : Dramaturgie scénique et défis de l’écriture théâtrale contemporaine.

15h15- Gilles Costaz (France) : Le théâtre, du silence à la fragmentation ou  l’explosion.

15h30- Débat

 

Samedi 15 décembre 2018

 

10h00 – Quatrième séance : Réception, nouvelles formes de (du) spectacle, espace public.

Président : Professeur Hamadi Rdissi

10h00- Dr Abdelhalim Messaoudi (Tunisie) : Passions et souffrances : débris épars préalables à la (de la) performance dans la culture arabo-musulmane.  

10h15- Dr Oussama Ghanam (Syrie) : Le dramaturge dans le théâtre arabe : substitut de l’auteur ou simple masque.  

10h30- Gérard Astor (France) : Émancipation de la représentation par rapport au texte de théâtre ou exercice commun de la construction métaphorique dans une re-socialisation de l’art ?

10h45- Débat

 

11h30 – Cinquième séance : Le théâtre post-dramatique vu de l’intérieur (expériences pratiques et témoignages).

Président : Professeur Mohamed Abaza

11h30- Hamadi Mezzi (Tunisie) : Le texte, la scène, le public : le trio (dés)uni.

11h45- Nora Amin (Égypte / Allemagne) : “Les labyrinthes de la mémoire” et “Earthport” : le spectateur comme partenaire (de la production) de la représentation théâtrale.

12h00- Khaled Al Rouyi (Bahreïn) : L’écriture théâtrale : la beauté insaisissable. 

12h15- Dr Kacem Al Bayatli (Irak) : Mutations et problématiques des modèles de pratique théâtrale.

12h30- Débat

13h00- Synthèse et cloture du colloque.